Un peu de technique sur le rotor ?

Le « rotor » de par nom, assure la portance et la traction, il constitue à la fois l’hélice et l’aile. Il est composé d’un moteur turbine à gaz ou à pistons, entraînant ainsi en rotation par un groupe motopropulseur, d’un embrayage et d’un réducteur aussi nommé Boîtier de transmission Principal.

Le rotor applique sur l’air un couple dû à sa rotation, l’air en retour, semblable à une hélice, par principe d’action réaction, applique une autre combinaison d’intensité égale, mais à sens inverse. Afin de contrer ce couple, il faudra en appliquer un autre, pour l’annuler, on parle de couple «contrarotatif ». Une hélice s’oppose à l’effet de l’autre hélice.

Mais cette mécanique étant très compliquée, elle a limité l’envol de cette technique. L’option la plus facile consiste à produire un bras de levier, et d’y appliquer une force perpendiculaire sur le corps de l’hélicoptère pour résister contre sa rotation. la force nécessaire pour résister contre le couple de la rotation de l’hélice dépendra de la grandeur d’un bras de levier. Ainsi, on additionne une queue à l’hélicoptère. ,le bras de levier, et on y ajoute une force d’une hélice.

#HelicoStore #Helicoptère #News #Passioné #Canada

Translate »
preloader